Compostage 101

Quoi?

Le mot «compost» réfère à une matière qui a été biodégradée par des microorganismes (bactéries, mycètes, vers, autres insectes) en présence d’oxygène, et qui ressemble à un terreau que vous achèteriez chez Botanix… en version améliorée! En effet, le «compostage», soit l’action de produire un compost de façon contrôlée et accélérée souvent dans un contenant spécialisé, permet de produire un terreau très fertile et riche pour vos plantes de jardin ou d’intérieur (1).

Pourquoi?

Chaque québécois jette plus de 700 kg de déchets domestiques par année (2)… C’est énorme, vous ne trouvez pas? La bonne nouvelle, c’est que le compostage permet de réduire ce volume d’environ 40%, puisque beaucoup de ces déchets sont des matières organiques compostables auxquelles on peut redonner une deuxième vie bien utile.

Qui?

Quiconque se soucie de son impact sur l’environnement et trouve que fermer le robinet en se brossant les dents n’est pas suffisant. Eh oui, le compostage est très simple et accessible; il faut seulement prendre le temps de se renseigner et de s’équiper au début, mais le processus se fait tout seul par la suite. Magie!

Où?

Le compostage peut se faire autant à l’extérieur… qu’à l’intérieur!  Si vous êtes de ceux qui sont chanceux et avez accès à une cour, vous pourrez vous procurer un bac à compostage dans ce style-ci, ou encore comme celui-là. L’important est de le placer à un endroit semi-ombragé, directement sur le sol et pas trop loin de la maison pour qu’il soit facilement accessible.

Vous voudrez peut-être aussi vous équiper d’un petit bac de collecte pour la cuisine qui vous évitera de devoir sortir dans la cour plusieurs fois chaque jour.

Pour les gens en appartement, le vermicompostage est une excellente alternative: c’est un procédé de compostage propre, autosuffisant et inodore qui utilise l’aide précieuse de… vers de terre! La transformation de vos déchets organiques en compost par ces vers, qui raffolent de vos restes de cuisine, est idéale pour l’intérieur et elle demande peu d’entretien. Il vous suffit de vous procurer un bac comme celui-ci ou encore fabriquer votre propre bac à l’aide de ce vidéo bien complet qui vous donne toutes les informations sur le procédé!

Comment?

Quelques règles d’or sont à respecter quand on veut se mettre au compostage, à commencer par ce qu’on peut y mettre et ce qu’on ne peut pas! La clé du succès : la variété. En effet, on cherche un équilibre entre la matière humide, qui contient surtout de l’azote, et la matière sèche, qui contient surtout du carbone (voir le tableau ci-dessous). Le truc est simplement d’ajouter en alternance des couches de ces deux groupes, qui sont appelés les «bruns» et les «verts». Certains aliments sont aussi à éviter, puisqu’ils risquent de créer de mauvaises odeurs en pourrissant et d’attirer les insectes indésirables (3).

12286005_10153195090466080_2043380110_n

Ensuite, côté entretien, il faut savoir que l’aération du compost est importante, puisque les microorganismes nécessitent une quantité suffisante d’oxygène. Utilisez une simple pelle de jardin ou un outil spécialisé pour faire des trous dans votre tas de compost aux deux semaines en été.

Aussi, un bac à compostage requiert une humidité optimale : un excès d’eau fera pourrir les matières organiques avant la décomposition, et un manque d’eau ne permettra pas une activité de décomposition optimale.

Pour terminer sur une note inspirante, je vous cite mon bon ami Lavoisier: rien ne se perd, rien ne se créée, tout se transforme. Bon compostage!

Crédit photo

Références:
1. http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/upload/Publications/le_compostage_facilite.PDF
2.RECYC-QUÉBEC, Bilan 2012, https://flipflashpages.uniflip.com/3/96827/338423/pub/
3. http://ecopatrouille.mapdesign.ca/fr/compostage_43/

Chronique de Catherine Rousselle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s