Le déchétarisme, qu’est-ce que ça mange en hiver?

Vous en avez déjà fait, vous avez vu des gens en faire, le cœur vous lève quand vous y pensez… Peu importe où vous en êtes dans votre réflexion sur la question, cet article a pour but de vous expliquer ce qui en est vraiment à l’aide de 5 conseils bien simples. La clé est d’avoir l’esprit ouvert et ne pas avoir de préjugés!

 

Le déchétarisme, aussi connu sous le nom de «dumpster diving» pour les intimes, gagne en popularité chez les citadins qui sont de plus en plus sensibilisés au gaspillage alimentaire dans les pays industrialisés. Cette pratique de moins en moins marginale consiste à fouiller dans les poubelles des épiceries et des marchés publics pour y trouver de la nourriture, qui bien souvent est encore tout à fait comestible! En effet, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le tiers des aliments produits dans le monde est jeté à la poubelle avant même de se rendre à nos assiettes[1], entre autres à cause de mauvaises pratiques de gestion des stocks en épicerie et aussi d’exigences de qualité très élevées des consommateurs… Vingt concombres avec la peau un peu abîmée? Poubelle. Douze sacs de pommes fatiguées? Poubelle. Dix tartes au sucre et trente litres de lait qui passent date demain? Poubelle aussi! N’est-ce pas scandaleux lorsqu’on sait combien de gens sont sous-alimentés à travers le monde?

 

Voici donc les 5 règles de base à suivre pour pratiquer le déchétarisme en toute sécurité, et même y prendre plaisir!

  1. Un bon endroit, je choisirai

Fouiller dans les poubelles est une pratique légale, à moins que le contraire soit clairement indiqué ou qu’un cadenas soit installé. Utilisez la carte de localisation des «dumpster» de Montréal (https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=z64hAxozlp7E.kewrkN3PyKYY) pour choisir un endroit populaire et qui va vous assurer de bonnes trouvailles. En cliquant sur un lieu, on peut y lire des conseils très utiles d’habitués (comme par exemple à quelle heure y aller, les aliments qu’on y trouve, ce qu’il vaut mieux éviter de prendre). Le marché Jean Talon est conseillé pour commencer!

  1. Prudent et respectueux, je serai

Quelques conseils de sécurité: porter des gants et de bonnes bottes, avoir une lampe frontale ou autre moyen de s’éclairer et éviter de toucher aux aliments qui ne sont pas propres à la consommation. Aussi, être discret en y allant seulement le soir et laisser l’endroit aussi propre qu’à notre arrivée est très important pour éviter des conflits potentiels avec les marchands.

  1. Des bons choix d’aliments, je ferai

Certains me font part de leur inquiétude de manger des aliments contaminés et qui peuvent causer des toxi-infections alimentaires. C’est pourquoi je vous recommande de vous contenter de prendre des aliments qui sont encore emballés, scellés, et de faire très attention à la qualité des aliments qui ne le sont pas, comme les fruits et légumes. Pour ces derniers, il est préférable de les faire cuire à haute température avant de les consommer (potages, confitures, tartes, compotes, sautés de légumes) ou de les laver soigneusement. La viande et les produits laitiers peuvent être pris en hiver, mais les températures chaudes favorisent la croissance des microorganismes, ce qui peut rapidement détériorer la qualité du produit et le rendre dangereux.

  1. Avec mes amis, j’irai

Fouiller dans les poubelles peut être intimidant lorsqu’on pense au regard des autres sur nous. C’est pourquoi je vous conseille de vous lancer dans l’aventure avec des amis, et même de cuisiner vos découvertes tous ensemble ensuite!

  1. Des groupes Facebook, je rejoindrai

Des groupes comme Montreal dumpster dive network (https://www.facebook.com/groups/313861422061442/?fref=ts) et Free Food for Free People (https://www.facebook.com/groups/102893013383382/?fref=ts) sont intéressants puisqu’ils vous mettent en contact avec des gens plus expérimentés qui peuvent vous conseiller (et qui mettent des photos de leurs impressionnantes découvertes!).

 

Sur ce, je vous laisse avec une petite photo des résultats de notre quête de dimanche dernier: crème de brocoli et asperge, pain au citron, compote de poires en devenir… et même un beau bouquet de fleurs!

Cathdéchetarisme.png

Chronique de Catherine Rousselle

 

Autres références
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/12/13/010-nourriture-gaspillage-poubelles.shtml
http://ici.radio-canada.ca/emissions/l_epicerie/2011-2012/reportage.asp?idDoc=185833
[1] Le Devoir, http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/387267/le-tiers-de-la-production-agricole-mondiale-va-aux-poubelles.
Crédit photo : Gabriel Luneau de Free People Project

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s