Aliments du futur… Qui rampent et qui grouillent

Le premier sentiment qui nous frappe à l’idée de consommer des insectes est généralement une profonde aversion; bien encré dans notre culture, «les bibittes sont rebutantes».

Les crevettes sont pourtant si bien acceptées alors qu’elles s’apparentent davantage aux insectes qu’aux poissons. Bien qu’il s’agisse d’une source protéique incroyable déjà présente dans l’alimentation en Amérique centrale, en Afrique et en Asie, ces petites bestioles ne sont pas les bienvenues dans notre assiette en Amérique du nord.

Cependant, notre société est constamment à la recherche de nouvelles façons de s’alimenter qui soient plus durables et optimales pour la santé. Des habitudes alimentaires qui visent à répondre à nos besoins, mais suffisamment éco-responsables pour subvenir à ceux des générations futures. Le lien est de plus en plus facile à faire; il nous faudra fort probablement sortir de notre zone de confort.

Avantages pour l’environnement

Il est bien connu que l’élevage d’insectes requiert très peu d’espace et de nourriture comparativement à celui des animaux. Présentement, deux tiers des terres agricoles sont exploitées pour l’élevage du bétail et la production de leur nourriture (1). De plus, 10 fois moins de nourriture est nécessaire pour l’élevage d’insectes comparativement au bœuf, pour un rendement équivalent. Très peu d’eau est requise pour la leur croissance; on parle d’environ 10 L pour produire 1 kg de grillons alors qu’environ 15 500 L sont nécessaires pour produire une quantité équivalente de viande bovine (2).

17-01-shanny-02

Les insectes produisent également une très faible quantité de gaz à effet de serre (GES) alors que l’industrie de la viande produit près de 15% des GES totaux dus à l’activité humaine (3).

17-01-shanny-01

Avantages pour la santé

La pertinence pour notre santé? Les insectes pourraient nous fournir des nutriments indispensables tels que les huiles et acides aminés essentiels, mais également des vitamines et minéraux tels que les vitamines B1, B2, B3, le calcium, le phosphore, le zinc et le fer. Leur teneur en fibres est même comparable aux légumineuses et ils peuvent être jusqu’à 5 fois plus riches en protéines que certaines viandes.

Saviez-vous que pour atteindre l’équivalent énergétique d’un bifteck de 110 g, seulement 20 g de criquets sont nécessaires? (4)

***

Oui, il existe des limitations culturelles très solides et le processus d’acceptation sera long et ardu. L’intégration des insectes à notre alimentation se fera difficilement, notamment en raison de leur apparence. Le côté esthétique pèse énormément dans la balance et c’est pourquoi de petites entreprises ont démarré la production de «farine» d’insectes, telles que les entreprises Virebebittes et ukaprotéine.  17-01-shanny-05

Abordable pour l’instant? À vous de voir; on parle d’environ 50$/lb pour de la farine de grillons. Ces deux entreprises vendent également les grillons sous leur forme entière et rôtie; ils se détaillent à environ 80$/lb. On est encore loin des lentilles… Tel qu’attendu, la demande est si faible que les prix sont nécessairement exorbitants. Peut-être les insectes
ont-ils une chance si on commence à en parler, puis à tranquillement sortir de notre zone de confort et à les essayer!

 

Article de Shanny Gagnon

 

Références:
  1. https://www.viande.info/elevage-viande-sous-alimentation
  2. https://www.jiminis.com/blog/lelevage-dinsectes-toute-une-culture/
  3. Lavallée, Bernard. (2015). Sauver la planète une bouchée à la fois (L. PRESS Ed.).
  4. http://www.europe-entomophagie.com/fr/content/14-Apports-nutritionnels-des-insectes-comestibles
Crédit photo 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s