La diète FODMAP

Développée en 2005 par deux chercheurs australiens, la diète FODMAP est de plus en plus recommandée par plusieurs gastroentérologues et nutritionnistes. Si vous ne la connaissez pas déjà, vous en entendrez certainement parler au cours des prochains mois. Nous vous éclairons sur cette diète aux vertus prometteuses.

***

Qu’est-ce que signifie FODMAP?

L’acronyme FODMAP provient des termes anglais «Fermentable-Oligosaccharides-Disaccharides-Monosaccharides-And-Polyols». Ce sont des glucides peu digestes pour l’humain.

fontcandy

Quel est le but de cette diète?

Cette diète a comme objectif de réduire les symptômes gastro-intestinaux chez des patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII), aussi connu sous le nom de côlon irritable. Ce trouble gastro-intestinal est le plus courant au monde. Au Canada, on estime que près de 6 millions de personnes en souffrent.

Les FODMAP seraient à l’origine d’inconforts pour différentes raisons. Ces sucres ne sont pas absorbés complètement dans l’intestin grêle et deviennent de la nourriture idéale pour les bactéries du côlon, qui produiront ensuite des gaz. Aussi, lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités, les FODMAP peuvent créer un appel d’eau dans l’intestin, risquant par le fait même de causer des diarrhées. Ainsi, en limitant les aliments riches en FODMAP, les inconforts pourraient s’estomper.

Comment appliquer cette diète ?

La diète FODMAP se fait en deux temps.

Phase 1: Les aliments riches en FODMAP doivent être éliminés complètement. Cette phase dure en moyenne de deux à six semaines. L’objectif est de retrouver le confort intestinal avant de passer à la prochaine étape. (Consulter la liste d’aliments riches en FODMAP sur le web Extenso).

Phase 2: Les FODMAP sont réintroduits un par un. On appelle cette phase la phase de test de réintroduction.  Il est très important de réintroduire un seul groupe de FODMAP à la fois. Si l’aliment du groupe à l’essai est bien toléré, on essaie un autre aliment du même groupe ou encore on augmente la quantité consommée. Si l’aliment n’est pas toléré, on essaie un autre aliment du même groupe pour confirmer. Si l’autre aliment essayé n’est toujours pas toléré, on peut croire que ce groupe d’aliment sera à éviter.

Exemple: J’exclus les FODMAP de mon alimentation jusqu’à la disparition de mes symptômes.17-01-duo-04 Cela peut durer entre deux et six semaines. Lorsque ceux-ci sont disparus, je réintroduis un groupe à la fois, et ce en commençant par de petites quantités. Alors, si pour la semaine 1 je tente de réintroduire le groupe des polyols, je consomme par exemple ½ avocat au dîner. Si je n’ai pas de symptôme pour les 48 heures qui suivent, je peux essayer une plus grande quantité du même aliment ou encore essayer un nouvel aliment du même groupe, une pêche par exemple. Si je n’ai toujours pas de symptômes, cela me confirme que ce n’est pas le groupe des polyols qui est à l’origine des inconforts. La semaine suivante, je peux ensuite tester un autre groupe d’aliments.

À qui cette diète s’applique-t-elle?

Cette diète s’applique à toute personne souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Toutefois, sachez que si vous souffrez de troubles gastro-intestinaux, un suivi médical avec un professionnel de la santé est nécessaire . Si vous désirez tenter cette diète, nous vous suggérons d’avoir recours aux services de nutritionnistes afin de bien l’appliquer et d’en retirer tous les bénéfices.

Est-ce simplement une autre mode?

Question difficile à répondre. Dans le domaine de la nutrition, des modes s’installent et puis s’effacent. Toutefois, nous croyons que cette diète peut être bénéfique pour plusieurs personnes souffrant du SII et donc qu’elle pourrait bien être là pour rester chez cette clientèle.

***

Psst! Par où commencer? Il existe des applications pour téléphones intelligents permettant de guider les gens qui souhaitent débuter cette diète, notamment celle de l’université qui l’a développée: Monash University Low FODMAP Diet. Autrement, certains livres proposent des recettes faibles en FODMAP, comme par exemple La solution FODMAP: pour en finir avec les maux de ventre.

 

 

Article de Camille Bourgault et Audrey-Anne Desjardins

 

 

Références :
  1. Cyr, Audrey. (2016). Diète FODMAP. Repéré à : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Dietes/Fiche.aspx?doc=diete-fodmap
  2. EXTENSO. (2014). Repéré à : http://www.extenso.org/article/l-approche-fodmap-pour-les-symptomes-gastro-intestinaux/
  3. Cinzia Cueno et l’équipe de nutrition de SOScuisine.com. La solution FODMAP : Pour en finir avec les maux de ventres. Les éditions du Journal 2016. Québec, Canada. p.238.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s