La sardine : petit poisson, grand bienfait !

Description

La sardine est un petit poisson (15-20cm) au corps élancé ayant le dos vert bleuté et le ventre argenté, faisant partie de la famille des clupéiformes, tels le hareng, l’alose et l’anchois. Ce poisson de mer à chair grasse vit dans les eaux tempérées à froides et se déplace en bancs1.  Consommées depuis l’Antiquité, les sardines sont très appréciées pour leur goût particulièrement prononcé. Il s’agit du premier poisson à avoir été conservé en boîtes à partir du 19e siècle1.

Valeur nutritive

Les sardines contiennent de nombreux nutriments bénéfiques pour la santé. En effet, elles apportent presque 25g de protéines par portion de 100g. Cette même protéine augmenterait la fibrinolyse et prolongerait le temps de coagulation du sang, deux effets bénéfiques pour les individus à risque de thromboses2. Les sardines représentent d’excellentes sources d’oméga-3, de vitamine B12, de niacine (vitamine B3), de sélénium, de phosphore et de calcium, principalement parce qu’elles sont consommées avec leurs sard2arêtes3. De plus, les sardines en conserve dans l’huile ont des teneurs élevées en vitamine E, une vitamine possédant des propriétés antioxydantes et protégeant les cellules immunitaires ainsi que les globules rouges3. D’un autre côté, les sardines en conserve dans l’eau sont moins riches en matières grasses, donc à privilégier dans certains cas. Il faut cependant porter une attention particulière à la quantité de sel que l’on consomme par jour! Rincer les sardines en conserve avant leur consommation afin de diminuer leur teneur en sodium est donc recommandé3. Étant donné qu’elles se situent en bas de la chaîne alimentaire aquatique, les sardines ont une faible teneur en mercure et en autres contaminants, représentant ainsi un choix judicieux de poisson à consommer sans restriction. Toutefois, les poissons gras tels que ceux-ci contiennent des purines pouvant causer l’accumulation d’acide urique, ce qui est à éviter pour les personnes souffrant de la goutte3.

Origine

sardOriginaire des eaux tempérées de l’Atlantique et de la mer Méditerranée, la sardine est pêchée et vendue fraîche et entière au début de l’été, soit aux alentours du mois de juin , et ce, jusqu’en septembre. Néanmoins, elle est disponible toute l’année puisqu’elle est souvent congelée ou mise en conserve sur les bateaux de pêche. Ce petit poisson est considéré comme un choix écoresponsable car il n’a pas d’impact négatif sur l’environnement. En effet, il se retrouve sur la liste verte des organismes environnementaux tel que Greenpeace, indiquant qu’il constitue un choix de consommation plus durable2.

Préparation

En général, la préparation de sardines fraîches consiste à écailler, vider, essuyer et étêter les plus grosses tandis que les plus petites nécessitent seulement d’être essuyées. Par la suite, elles peuvent être consommées cuites au four (en papillote), grillées au barbecue ou encore marinées. Ayant une chair semi-grasse et savoureuse, les sardines s’accordent très bien avec les aliments légèrement acides (citron, vinaigre, oseille, raifort, sauce à la moutarde de Dijon, aigre-douce) 2,3. Les petites sont réservées à la friture et à la mise en conserve. Les moyennes sardines, quant à elles, sont délicieuses en grillades et les plus grosses s’apprêtent à toutes fantaisies culinaires1!

ee

Culture

La pêche à la sardine exige une surveillance quant à la conservation du poisson, en particulier au niveau de l’éclat des couleurs, de la fermeté de la chair, de la brillance des yeux et du parfum évoquant l’océan. Perdant rapidement leur fraîcheur, les sardines sont souvent vendues salées, fumées, en conserve ou congelées3. Les sardines fraîches se conservent 1 à 2 jours au réfrigérateur alors que les conserves ont une date d’expiration inscrite sur la boîte2. Ces poissons sont importants tant sur le plan économique qu’alimentaire, puisqu’ils font partie des 10 poissons les plus pêchés commercialement en Méditerranée. La surexploitation de la sardine dans les zones du Maroc soulève des inquiétudes quant à la durabilité de la pêche des environs et la pisciculture ne propose actuellement aucune option de remplacement3.

 

Utilisation

Les sardines apprêtées sont délicieuses cuites au four, enrobées de farine et de chapelure puis frites à la poêle, farcies au fromage mozzarella accompagnées de sauce aux tomates fraîche et de câpres2, ou encore dans un gratin de légumes. Une manière facile de consommer du poisson est d’opter pour les sardines en conserve! Elles sont délicieusessur du pain beurré ou sur du fromage à la crème, en sandwich, en salade, en soupe ou encore en farce pour les légumes accompagnés de riz 2,3.

prep

Article de Medina Hicheur

Références

  1. Canal Vie. (2018). Repéré à http://www.canalvie.com/recettes/savoir-cuisiner/guide-des-aliments/sardine-1.1338102

  2. Passeport santé. (2016). Repéré à https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=sardine_nu

  3. L’encyclopédie visuelle des aliments (2017), Éditions Québec Amérique, p. 425-6-8

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s