Zoom sur le poisson

Le poisson est connu pour être un aliment riche en bons nutriments et rempli de saveurs uniques. Il figure d’ailleurs parmi les plats traditionnels de nombreux pays en bordure des cours d’eau, tels que les îles des Caraïbes, les pays méditerranéens et bien d’autres. Toutefois, la consommation de poisson a diminué chez les Canadiens dans les dernières années selon les analyses de Statistique Canada. Pour connaître les avantages de la consommation de poisson, il serait intéressant d’en savoir un peu plus sur cet aliment.

Recommandations

Le Guide alimentaire canadien recommande de manger deux portions de poisson par semaine. Cela représente environ 75g de poisson cuit ou 90g de poisson cru deux fois par semaine.

Il est plutôt rare que l’on pèse précisément le poids des aliments que l’on mange. Pour vous guider dans la grosseur de vos portions de poisson, vous pouvez vous référer à la paume de votre main. (PS : ce truc fonctionne aussi pour les portions de viande ou de volaille)

Pourquoi?

En général, les poissons sont une excellente source de protéines, sont riches en minéraux tels que le sélénium et l’iode, puis contiennent les vitamines A, D et B12. Certains poissons dits «gras» sont aussi riches en oméga-3 qui s’avèrent un type de gras bénéfique pour la santé et essentiel dans notre alimentation.

D’ailleurs, les oméga-3 marins (AEP et ADH) que l’on retrouve dans les poissons et les fruits de mer seraient encore plus bénéfiques que ceux retrouvés dans d’autres aliments. En effet, ces types d’oméga-3 auraient des effets protecteurs de la santé cardiovasculaire, sont anti-inflammatoires et protègeraient contre la dégénérescence maculaire sénile (principale maladie causant la perte de vision chez les personnes âgées).

Parmi les poissons gras, on retrouve le saumon, le maquereau, la truite, la sardine et le hareng.

Mercure

Certains poissons contiennent des traces de mercure (methylmercure), un élément s’avérant toxique pour les humains lorsqu’il est consommé en trop grande quantité. Voici un tableau repris des recommandations du gouvernement du Québec qui classe les poissons selon leur teneur en mercure et les quantités maximales recommandées par semaine.

Tableau à inclure après paragraphe sur le mercure

Pêche durable

Si l’on souhaite pouvoir continuer à manger du poisson comme nous le pouvons en ce moment, il est important d’encourager les méthodes de pêches qui ne détruisent et ne vident pas nos océans. Voici un lien très intéressant qui résume comment acheter du poisson issu de pêche durable en quatre étapes bien simples : http://www.genevieveogleman.com/choisir-poissons-peche-durable/

Bateaux de pêche

Quelques astuces pour consommer du poisson à moindre prix

-Si vous cuisinez une recette qui requiert du saumon, la truite s’avère parfois un choix plus économique que le saumon même si elle présente une texture et une saveur en bouche très similaire à celle du saumon. Vous pouvez donc substituer le saumon par de la truite sans problème.

-Parmi les poissons gras, le maquereau (0,95$ pour 100g) est moins dispendieux que la truite (3,00$/100g) et le saumon (3,10-3,97$ pour 100g).2

-Les poissons congelés sont souvent moins dispendieux que les poissons frais. Pour une option encore plus économique, jetez un coup d’œil aux poissons conservés dans des boîtes de conserve. (PS : Les poissons en conserve ont parfois moins fière allure que les poissons frais ou congelés, mais il suffit de les incorporer dans des pâtes, des pâtés ou des sautés de légumes pour les rendre appétissants et agréables en bouche!)

-Surveillez les spéciaux de la semaine. Comme n’importe quel aliment, le poisson finit toujours par être en spécial dans la circulaire.

Recettes pleines de saveurs

En bref, le poisson comporte de nombreuses vertus protectrices pour le corps humain, surtout lorsqu’il s’agit de poisson gras. Je vous invite donc à tenter d’incorporer cet aliment au menu au moins deux fois par semaine. Voici quelques recettes pleines de nutriments, mais surtout pleines de saveurs :

-Bouchées de saumon caramélisées

http://www.coupdepouce.com/cuisine/plats-principaux/recette/bouchees-de-saumon-caramelisees

-Tostada de poisson

https://www.ricardocuisine.com/recettes/7354-tostadas-de-poisson-tostadas-de-pescado

-Papillote de morue, crevettes et bok choy

(PS : J’aime cuire le poisson en papillote, ça lui permet de garder un maximum de saveur et toute son humidité pour éviter qu’il soit sec en bouche. Un autre bonus de ce type de cuisson est le peu de vaisselle à laver après le repas!)

https://www.ricardocuisine.com/recettes/7337-papillotes-de-morue-crevettes-et-bok-choy

Assiette poisson et crevettes

Article de Gabrielle-Anne Desjardins

Sources

-Gouvernement du Québec. (11 février 2018). Consommation de poisson et santé. Repéré à http://sante.gouv.qc.ca/chroniques/consommation-de-poisson-et-sante/nombre-minimal-de-portions-recommandees-par-semaine-par-le-guide-alimentaire-canadien/

– Mailhot, G. (2017). NUT2032 : notes de cours Lipides [Présentation Power Point]. Repéré dans l’environnement StudiUM : https://studium.umontreal.ca/

1Gouvernement du Québec. (11 février 2018). Recommandations qui tiennent compte de la présence de méthylmercure dans certains poissons. Repéré à http://sante.gouv.qc.ca/chroniques/consommation-de-poisson-et-sante/recommandations-qui-tiennent-compte-de-la-presence-de-methylmercure-dans-certains-poissons/

2IGA.net. (11 février 2018). Épicerie en ligne. Repéré à https://www.iga.net/fr/search?t=%7B14A91276-40BA-49D5-940D-3692DE3DC381%7D&k=truite (11 février 2018)

-Statistique Canada. (12 février 2018). Pêche et océans Canada : Consommation. Repéré à http://www.dfo-mpo.gc.ca/stats/commercial/consumption-fra.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s