Formation « Poids et image corporelle : mieux comprendre pour mieux intervenir »

Ces dernières années, les produits, les services et les moyens amaigrissants se sont multipliés de façon fulgurante sur le marché. En effet, au Canada, cette industrie a généré 6,09 milliards de dollars américains en 2014 et devrait atteindre 8,33 milliards en 2019 si la tendance se maintient (1). Malgré cela, l’obésité est en augmentation à l’échelle mondiale (2) et les préoccupations à l’égard de l’apparence corporelle ne cessent d’augmenter (3). Considérant que 95% des gens qui suivent un régime reprennent le poids perdu dans les cinq années suivant la fin de leur régime (4,5), il est possible de se questionner à savoir si les régimes amaigrissants offerts sont réellement efficaces et s’il ne serait pas préférable de revisiter les méthodes en matière de santé et de perte de poids. C’est sur quoi l’organisme ÉquiLibre a décidé de se concentrer en proposant une approche novatrice qui va à l’opposé des régimes amaigrissants restrictifs traditionnels en se basant sur les fondements scientifiques du nouveau paradigme sur le poids.

Afin de mieux comprendre les différents enjeux présents lors d’interventions qui traitent du poids corporel ou de l’image, l’organisme a développé une formation continue en ligne, adressée aux professionnels, aux gestionnaires et aux étudiants dans le domaine de la santé, intitulée « Poids et image corporelle : mieux comprendre pour mieux intervenir ». Dans le cadre de la rédaction de cet article, j’ai eu la chance de pouvoir suivre cette formation dans le but de vous témoigner de mon expérience.

Description de la formation

Pour commencer, la formation s’attarde sur la définition de l’obésité en tant qu’un problème complexe résultant de l’interaction entre plusieurs facteurs qui ne sont pas toujours contrôlables par l’individu. Ainsi, l’organisme déconstruit le mythe qu’un surplus de poids est seulement le résultat d’un manque de volonté et d’une gourmandise démesurée, vision de la chose qui mène à la stigmatisation des personnes en surpoids.

Formation ÉquiLibre

Ensuite, l’omniprésence du désir de maigrir ainsi que la préoccupation excessive à l’égard du poids corporel sont traitées. Au-delà de seulement relater la prévalence élevée de ces conditions dans la société, ÉquiLibre évoque les conséquences de telles préoccupations sur la santé et le bien-être des individus tout en fournissant des outils pour mieux dépister et analyser ces dernières.

Puis, la formation fait un survol des données probantes au sujet de l’efficacité des méthodes axées sur la perte de poids de l’industrie de l’amaigrissement afin de bien illustrer qu’elles sont, pour la plupart, dangereuses pour la santé et inefficaces à long terme. À titre de référence, l’organisme fournit un outil pratique qui permet d’évaluer si une démarche de perte de poids est sécuritaire. En complément à cela, le lien entre le poids, les habitudes de vie et la santé est expliqué par le fait que la santé ne se résume pas seulement au poids corporel. En effet, la modification des habitudes de vie peut avoir des impacts positifs pour la santé, indépendamment d’une perte de poids.

En regard de tous les enjeux liés aux poids et à l’image corporelle étalés durant la formation, ÉquiLibre termine en proposant une approche afin d’adapter sa pratique qui vise plutôt à se concentrer sur les habitudes de vie et le bien-être plutôt que d’insister sur le poids corporel. La pierre angulaire de cette intervention repose sur l’acceptation de soi afin de pouvoir reconnaître sa valeur personnelle et de s’engager dans une démarche de changement d’habitudes de vie pour soi-même. Ensuite, les individus sont accompagnés dans une démarche de « non-dieting », dans laquelle le professionnel tente de les guider à retrouver le contrôle interne de leur alimentation en redonnant à chaque aliment la place qui leur revient et en intégrant l’activité physique dans une optique de plaisir. Durant toute la démarche, l’empowerment de l’individu est mis de l’avant, et chacun est responsable de trouver ses solutions. Le professionnel, quant à lui, se doit de le soutenir et de l’outiller avec des ressources bien adaptées à sa situation.

Mon opinion

Le format de cette formation est très convivial, puisqu’il permet de suivre les modules à la maison en visionnant des vidéos à son propre rythme. Les vidéos sont combinées à un cahier d’exercices qui permet d’identifier des manières d’adapter sa pratique en lien avec les concepts présentés, ce qui apporte une réflexion qui est très formatrice et qui consolide bien les acquis, à mon avis. De plus, un forum de discussion est disponible afin d’échanger des pensées et des constats avec d’autres professionnels qui suivent aussi le cours, ce qui permet d’exposer des visions différentes et d’approfondir ses réflexions.

En conclusion, cette formation permet de bien comprendre l’approche et la démarche d’ÉquiLibre. Bien que je connaisse déjà relativement bien leur approche, cette formation m’a apporté des éclairages nouveaux sur plusieurs concepts et m’a exposée à plusieurs données probantes que j’ignorais. De plus, les différents témoignages de professionnels de domaines variés (nutrition, kinésiologie, gestion de projet) au fil des modules fournissent des idées et des motivations concrètes dans l’intention de mieux adapter sa pratique future. Dans le contexte actuel où l’obésité augmente alors que les gens n’ont jamais autant tenté d’être minces (3), je crois qu’il est primordial de se poser de sérieuses questions et de proposer des nouvelles techniques d’interventions, chose que l’organisme ÉquiLibre a bien réussi !

Cette formation m’a donc outillée au sujet des interventions lors de démarche de perte de poids et de préoccupation à l’égard de l’apparence, puisque ces considérations ne sont pas vraiment traitées au cours du baccalauréat en nutrition. Il est essentiel d’être à l’aise d’intervenir avec une telle clientèle et de bien comprendre l’importance du contexte biopsychosocial qui entoure chaque individu. Je crois que les expériences diversifiées en dehors du cursus académique permettent d’élargir notre champ d’expertise, et ce cours en ligne aura servi de complément fort enrichissant à ma formation !

**Dans le cadre du mois de la nutrition, la formation est présentement en promotion au coût étudiant de 37,50$ au lieu de 50,00$!

Le lien direct vers la promo : https://www.equilibre-formations.ca/25rabais

thumbnail_Équilibre2

Article de Gabrielle Trépanier

 

Références :

  1. ASPQ : Association pour la santé publique au Québec (2015). PSMA : Démasquer l’industrie de l’amaigrissement. Appel à l’action. [En ligne] Repéré à : http://www.aspq.org/uploads/pdf/565cac833208fappel-a-l-action_2015-11-30.pdf
  2. World Health Organization, Public Health Information and Geographic Information Systems, 2011
  3. Équilibre (2015). Poids et image corporelle : mieux comprendre pour mieux intervenir. [Présentation, formation continue].
  4. Ravussin, E. Energy expenditure and body weight. In C. G. Fairburn & K. D. Brownell (Eds.), Eating Disorders and Obesity.A Comprehensive Handbook (pp. 51–61). New York: Guilford Press
  5. Luo J, Margolis KL, Adami HO, Lopez AM, Lessin L, Ye W; Women’s Health Initiative Investigators. Body size, weight cycling, and risk of renal cell carcinoma among postmenopausal women: the Women’s Health Initiative (United States). Am J Epidemiol. 2007 Oct 1;166(7):752-9

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s